Promodis
En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

livraison express gratuite en point de vente Promodis dès 99€ht* pour tout colis <30kg
livraison express gratuite à domicile dès 500€ht* pour tout colis <30kg

CONSEILLERS PIÈCES

  Lundi au jeudi : 8h00 à 12h30 / 13h15 à 17h30
vendredi : 8h00 à 12h30 / 13h15 à 17h00

Charrue

La charrue permet de réaliser les travaux de labour. Cette opération de découpe et de retournement du sol sur une profondeur variable permet d'ameublir le sol, de favoriser son aération et d'enfouir les résidus (matières organiques, végétaux).

Quelles sont les différentes pièces d’une charrue ?

Une charrue à versoirs se compose de plusieurs corps de labour, voici les pièces que vous retrouverez sur la majorité d’entre-elles :

Quels sont les différents types de charrue ?
Soit par type de labour :

  • Labour en planches réalisées avec une charrue simple
  • Labour à plat réalisé avec une charrue réversible, à corps pivotant ou des charrues quart de tour.

Soit par mode d’attelage :

  • Les charrues reliées au tracteur par un attelage trois points qui favorise une meilleure adhérence.
  • Les charrues semi-portées sont attelées sur des barres de traction de relevage et reposent au sol sur une ou deux roues. Pour faciliter les manœuvres, la tête d’attelage peut être articulée.
  • Les charrues avant, réversibles, avec une tête d’attelage corrigée pour être placée à l’avant du tracteur.

Vous trouverez également des charrues plus spécialisées en fonction de leurs usages :

  • Les charrues déchaumeuses
  • Les charrues décavaillonneuses
  • Les charrues buteuses
  • Les charrues défonceuses
  • Les charrues vigneronnes

Comment choisir sa charrue ?
Votre choix se fera en fonction de ces 4 critères :

  • La nature de votre sol
  • Le type d’exploitation
  • La puissance du tracteur utilisé
  • Le type de labour que vous souhaitez

Quelle marque de charrue choisir ?
Le réseau de distribution Promodis propose les meilleures marques de charrue du marché :

  • Amazone
  • Bugnot
  • Grégoire  
  • Kuhn
  • Kverneland

Chaque marque de charrue à ses propres spécificités, n’hésitez pas à nous contacter ou à vous rendre dans votre point de vente Promodis proche de chez vous pour bénéficier des précieux conseils de nos experts.

Comment régler sa charrue ?
Les charrues sont des outils complexes à régler. Une attention particulière est portée sur les réglages. 
Au préalable, il vous faudra contrôler quelques points sur votre tracteur :

  • Les pneumatiques : en fonction des préconisations des constructeurs, il vous faudra adapter la pression. Vous éviterez ainsi une usure prématurée de vos pneumatiques. 
  • Le lestage : il est nécessaire de bien répartir la masse entre l'avant et l'arrière de votre tracteur. Le principe du 2/3 avant 1/3 arrière est à respecter pour garantir une bonne adhérence.
  • L'attelage de la charrue est à contrôler, notamment au niveau de la longueur des chandelles qui devront être identiques et la géométrie de l'attelage trois points.

Une fois ces réglages effectués, les réglages de la charrue s'imposent :

  • La profondeur de travail : se réglera grâce à la roue de terrage et du terrage, la profondeur à l'arrière de la charrue se réglera grâce à la roue de jauge
  • L’aplomb : se réglera grâce aux butées de retournement, il faudra veiller à ce que le plan des étançons soit perpendiculaire au sol.
  • Le talonnage : afin que la charrue soit parallèle au sol, il faudra vérifier le troisième point, également appelé barre supérieure de poussée.
  • Le dévers et le déport de pointe : le déport correspond à la largeur de travail du premier corps qui doit être identique aux autres (soit 12 pouces, 14 pouces, 18 pouces...). Il faudra également vérifier le déport du premier versoir, en vérifiant que l'espace entre le flanc de la roue intérieur et le bout de la pointe soit de la même largeur qu'entre les autres versoirs. Le réglage du dévers consiste à faire correspondre l'axe de la charrue avec celui du tracteur. 

Quelles sont les points de contrôle de votre charrue ?
Les points de contrôle d’une charrue

  • Il faut bien contrôler les flexibles, l’aspect visuel, si la nappe extérieure est détériorée ou qu’elle est partie vous risquez d’éclater le flexible durant la saison et d’être arrêté. Il faut le changer avant la période d’activité. Outre l’aspect visuel du flexible extérieur, il faut bien contrôler le flexible à la sortie de la pression. S’il est abîmé, il ne tiendra pas et que vous serez arrêté.
  • Graisser tous les points d’articulation qui comportent des graisseurs
  • Il faut contrôler toutes les pièces d’usure sur votre corps de charrue. Un corps classique à pointe boulonnée, la pointe permettant la pénétration dans le sol. Le soc faisant la largeur de coupe. L’étrave amorçant la découpe du sol et dans la continuité, le versoir permettant de retourner la terre. À l’arrière du corps, il y a le contre sep qui dégage le fond de raie
  • Si la pointe commence à être usée, affinée, elle peut casser et poser des problèmes pour la pénétration dans le sol
  • Si le soc commence à être usé, il diminuera la largeur de coupe ce qui provoquera une perte d’efficacité
  • L’étrave, une abimée risque d’engendrer une usure sur le contre sep.
  • Le versoir accompagne le flux de terre, le retournement de terre peut se creuser, voir se percer dans le milieu de la pièce. Pensez à le renouveler si tel est le cas, car vous casserez le tirant qui se trouve à l’arrière et qui maintient l’aplomb du labour. Une usure sur ce versoir peut aussi vous indiquer que votre charrue est mal réglée. Vérifier l’aplomb de manière que l’usure soit uniforme et non concentrée sur la partie haute du versoir.
  • La rasette, (soc de rasette et versoir de rasette) qui permettent d’enterrer les résidus végétaux, doit toujours avoir la même largeur que le haut du versoir et avoir une hauteur raisonnable pour vous permettre de faire du bon travail. Une rasette trop usée va abîmer votre support de rasette et le risque c’est de ne plus pouvoir la boulonner
  • Le contre sep se situe à l’arrière du corps, vous avez deux boulons qui tiennent le corps sur l’âge de la charrue. Un changement trop tardif des contres seps ou des étraves peut entraîner une usure avancée des boulons. Une petite astuce, c’est de souder une petite pièce métallique juste avant ces boulons de manière que vous ayez une légère surépaisseur et que ça vous protège la tête pour qu’un jour, vous puissiez bien démonter le corps.
  • Contrôlez le jeu qu’il pourrait y avoir dans la roue de jauge. Pour cela, il faut lever la charrue. Une fois relevée votre roue tourne dans le vide et vous pouvez contrôler s’il y a du jeu ou non dans les roulements en faisant un mouvement avant, arrière.
  • La tête de charrue, c’est un point de contrôle très important. Le jeu que vous pourriez avoir dans la tête de la charrue. Contrôlez le jeu, faites un mouvement avant arrière pour déterminer s’il n’y a pas de jeu dans les roulements.
  • La sécurité hydraulique, il faut contrôler la pression du corps. Pour ce faire, reportez-vous à votre manuel d’utilisation.

Quelles sont les pièces agricoles d’usure d’une charrue ?
Sur une charrue classique, les pièces d’usure que vous retrouverez sont :

Comment connaître la référence de ma pièce d’usure d’une charrue ?
À l’arrière de votre pièce usée, vous retrouverez une référence qui est plutôt à chiffre voir avec des lettres. Vous donnez l’intégralité de cette référence, soit à vos conseillers libre-service en magasin Promodis, soit vous la rentrez dans la barre de recherche sur le site promodis.fr.  

Précaution à prendre avant de changer sa pièce d’usure
N’oubliez pas de vous protéger à l’aide de gants et de chaussures de sécurité, car vous manipulez des pièces lourdes et usées. N’hésitez pas à utiliser du dégrippant lorsque vous desserrez des vieux boulons.

S'inscrire à la Newsletter