Promodis
En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

livraison express gratuite en point de vente Promodis dès 99€ht* pour tout colis <30kg
livraison express gratuite à domicile dès 500€ht* pour tout colis <30kg

CONSEILLERS PIÈCES

  Lundi au jeudi : 8h00 à 12h30 / 13h15 à 17h30
vendredi : 8h00 à 12h30 / 13h15 à 17h00

Pièces bineuse et butteuse

La bineuse est un outil agricole de désherbage mécanique très polyvalent. En fonction de vos sols et de votre culture, vous composerez votre bineuse selon la combinaison socs/dents la plus adaptée. Promodis vous propose une gamme complète d’accessoires, de soc bineuse agricole, de soc butteur, de butteuse à pomme de terre, de soc de binage route de vigne…au meilleur prix.

Qu’est-ce qu’une butteuse ?
La butteuse est un matériel agricole qui permet d’élaborer des buttes dans les champs de pomme de terre. Elle est positionnée à l’arrière du tracteur par l’attelage trois points.

Où trouver une pièce de bineuse ou de butteuse ?
Vous pouvez la trouver sur notre site internet, nous proposons une large gamme de pièces détachées pour votre matériel de désherbage mécanique. Vous pouvez les retrouver dans votre point de vente Promodis, près de chez vous.

A quoi sert le binage ?
L’objectif du binage est de sarclé toutes les cultures en ligne à partir de 15cm d’inter rang pouvant aller jusqu’à 1m. Aujourd’hui on peut démarrer sur du binage de type céréale à 15cm en allant jusqu’à du binage tournesol qui va à 60cm, maïs à 75, 80cm voire sur des cultures très spécifique comme les choux, artichaut et poireau dédier plutôt au maraichage qui ont des inter rang de 1m. Le binage permet aujourd’hui deux actions, une première action de désherbage avec l’objectif de scalpé un maximum d’adventice et deuxièmement de casser la croute de latence de sorte à aérer la culture en place.

De quoi est composée une bineuse ?
Une bineuse se compose aujourd’hui de 3 sous-ensembles, une première partie qui est l’élément bineur, une deuxième partie qui va être les équipements complémentaires au binage et une troisième partie qui se situe entre le tracteur et la bineuse qui va constituer le guidage de la machine.

L’élément bineur est toujours constituer d’un système de parallélogramme, l’objectif est qu’il travaille un maximum parallèle au sol de sorte qu’il est une amplitude haute et basse en termes de profondeur de travail. Cet élément est toujours monté sur un système d’axe avec parfois plusieurs montages, soit un système de graisseur ou soit un système de bague auto-lubrifier qui par conséquent, n’a pas besoin d’entretien. Ensuite, il y a la roue de terrage qui a pour but de contrôler la profondeur de travail des différents socs que l’on va avoir sur l’élément bineur. La roue de terrage va donc se régler par l’intermédiaire d’un système de vis manivelle, celle-ci étant verrouiller par un pouvant faire monter et descendre la vis manivelle avec bien souvent un système de graduation qui permet de se repérer de sorte à avoir une profondeur uniforme sur tous les éléments bineur. Aujourd’hui une bineuse permet de répondre à plusieurs culture et cahier des charges. L’objectif est que l’élément bineur puisse se déplacer sur le châssis. Il  est généralement prit en mâchoire sur la poutre avec un système de boulon qui serre la mâchoire sur la poutre. La mâchoire permet de desserrer le système vis écrou de sorte à pouvoir déplacer latéralement gauche ou droite l’élément en fonction de la culture que l’on souhaite biner. Il peut être composer de différents types de dents et de protège plan.

Quelles sont les différents types de socs pouvant être installer sur une bineuse ?
Les différents types de socs qu’il est possible de monter sur une bineuse sont :

Qu’est-ce que le système de doigt Kress ?
Le système de doigt Kress est un système d’étoile caoutchouc qui existe en différents types de diamètre de 240 à 360mm principalement. L’objectif de cette étoile Kress est un doigt caoutchouc qui va venir par rotation nettoyer sur la ligne de culture. Ils sont bien souvent réglables en écartement et ajustable en pression. Ils sont aussi escamotables en position haute comme le jeu de peigne de sorte que si l’on ne souhaite pas utiliser le doigt Kress on puisse l’escamoter et le mettre hors fonction. La limite des doigts Kress est l’adventice qui passe un stade de 2 feuilles puisque l’enracinement de la mauvaise herbe est très difficile à arracher. La seconde limite du doigt Kress est les terres à cailloux puisque la rotation de l’étoile peut parfois pousser les pierres sur la ligne de culture.

En arboriculture, il existe aujourd’hui des systèmes de Kress ré-équitable sur n‘importe quelle machine. Le disque de buttage existe aujourd’hui en différents types de diamètre en fonction de la culture que l’on souhaite biner.

A quoi sert le buttage ?
L’objectif du buttage est que l’enherbement étant trop conséquent sur la ligne de culture le disque va ramener de la terre sur la ligne de culture et va étouffer l’adventice présente sur cette ligne de culture.

L’usure d’un soc de bineuse ?
L’usure d’un soc est très importante en termes de désherbage puisque sur un élément bineur les différents types de socs vont se recroiser l’un par rapport à l’autre c’est ce qui permet d’avoir une zone de recoupement suffisante pour avoir une action de désherbage efficace. Si l’usure du soc est trop importante nous allons perdre en surface de recoupement et donc en efficacité de désherbage

Quelles sont les différents systèmes de guidage d’une bineuse ?
Une des parties essentielles d’une bineuse est le système de guidage. Une bineuse de base peut être équiper d’un système de poutre de guidage. C’est un disque fixer devant l’élément bineur et qui permet de stabiliser la bineuse latéralement. La deuxième possibilité est d’équiper la machine d’un système de guidage automatiser avec trois versions :

  • La première est la plus économique, c’est le système de suivi de trace, elle est beaucoup utilisée généralement dans les régions de betterave sucrière. Le principe est d’effectuer une trace au moment du semis avec un disque de traçage placé au préalable sur le semoir monograine. La bineuse va ensuite reprendre la trace par l’intermédiaire d’une roue concave qui va rentrer dans la trace effectuer par le semoir. Si l’on souhaite faire un second binage il faudra tracer une deuxième fois après le binage pour celui il faut réinstaller un disque de traçage derrière la bineuse, au centre de sorte à retrouver la trace pour le second binage. La limite de ce système de guidage peut être les fortes précipitations qui peuvent recouvrir et reboucher la trace et également le traçage de houe ou de hersétrie qui peuvent également recouvrir et reboucher la trace.
  • La caméra de guidage permet aujourd’hui d’apporter plus de précision et de débit de chantier, il en existe différents types que l’on peut équiper sur une bineuse principalement des caméras colorimétriques capable de détecter la couleur verte. Ces caméras ont évolué au fil du temps avec la capacité d’associer d’autre couleurs que le vert. En termes de détection la caméra permet d’aller jusqu’à des stades d’ouverture notamment sur du mais à 10, 12 feuilles et des betteraves jusqu’à 8, 10 feuilles. La limite de cette caméra est la capacité de pouvoir distinguer le rang et l’inter rang c’est pourquoi généralement une bineuse est équiper en complément d’un système de palpeur mécanique qui permet de biner notamment sur des cultures de maïs ou du tournesol.

Qu’est ce que la partie translation d’une bineuse ?
La partie translation existe aujourd’hui en deux versions, soit une version intégrer aux châssis de la bineuse ou alors un châssis indépendant qui permet d’atteler et de dételer n’importe quelle bineuse de l’interface. L’avantage de ce châssis indépendant est d’avoir plusieurs bineuses, une bineuse à céréale, une autre à mais et une bineuse à colza mais d’avoir une seule interface pour l’ensemble de ces machines. La translation est souvent hydraulique et piloter par le système de guidage.

Comment faire un bon binage ?
Ce qu’il faut retenir pour un bon binage, en première c’est le semis. Il est important de le réaliser dans de bonnes conditions avec un semis le plus plan possible. Il faut également bien penser à réviser sa machine avant le semis, notamment les valeurs d’inter rang, il faut qu’elle soit les plus régulières possibles. Deuxièmement, au niveau de la bineuse il est impératif qu’elle soit bien calée par rapport au semoir. SI vous semez à 3m, il faut que la bineuse soit à 3m avec le même nombre d’élément et le même nombre de rang. Enfin pour un bon binage et notamment une efficacité en termes de désherbage il est impératif d’avoir un sol ressuyer avant l’intervention et idéalement d’avoir 24h à 48h de sec pour que l’action de désherbage soit efficace. 

Comment configurer sa bineuse ?
Pour configurer une bineuse il faut deux informations. La première est le type de culture que l’on souhaite biner et la deuxième est la configuration du semoir, à savoir la largeur, l’inter rang et le nombre de rang.

S'inscrire à la Newsletter